vendredi 31 août 2007

hommage à notre travail

Comme tous les jours le petit toutou est venu faire ses besoins devant notre porte. D'habitude on balaie. Aujourd'hui, on aimerait vous faire partager son petit mot d'encouragement, si délicat, si fin, que nous en sommes émus :

Fils de pute Mixbeat est indéstructible. Personne ne lit ton blog regarde tes stats ridicules, en ce moment il y a 57 connectés à Mixbeat, et zéro sur ton blog. A qui crois-tu donner une lecon connard ?

57 connectés dont 50 provenant du même ordinateur. L'aveu d'un mec en pleine panique et surtout un vocabulaire de racaille.

témoignage

Bonjour, je suis celui connu sous le pseudo Barbouse.
Mes messages sur Mixbeat revellant, preuve à l'appui, que Admin et Omar Harfouch ne font qu'un ont tous été supprimés. JMJ en est témoin.
Le pseudo Omar, a la vue de ces messages m'a proposé de devenir membre "pour que nous en discutions". Chose que j'ai bien sûr refusée. Par la suite, il a posté pour dire que tous les posts de personnes ayant affaire avec vous (donc moi) serait supprimés. J'ai donc posté à nouveau en lui expliquant que s'il me virait encore, je posterais chez vous. Il l'a viré et me voilà.
Donc les preuves: Les photos de soi disant Omar ne présente pas la même pixélisation entre le 1er et le 2nd plan. Il se prend en photo seul sans regarder l'objectif; il est trop fort ce mec. Et là le summun: J'ai posté sur le fil Harfouch à 14H02 que Admin allait arriver alors qu'il n'était pas connecté. Il a posté à 14H03. Suis je Mme Irma?
Ben non! Je vous sens déçu là.
En fait vous constaterez que Admin et Omar ne sont jamais connecté simultanément. Donc quand Omar s'est déconnecté, Admin est arrivé. CQFD
Faites en bon usage, et degommez moi cette sous-merde.
Cordialement.


Censure




Sur mixbeat/Coca la censure est à l'oeuvre. Aujourd'hui, presque tous les messages venant de l'extérieur sont supprimés (la réponse 1698, par exemple, regardez sur le forum).
Il a peur de quoi le gourou ? de la vérité ? Il sait très bien qu'elle finira par éclater.

le gourou a les boules

Le gourou de mixbeat/Coca, qui devrait mettre plus souvent un lien vers notre blog, a passé pratiquement sa journée à soliloquer par l'intermédiaire de ses différents faux pseudos. Il aurait dû être marionnettiste. Pas l'ombre d'un vrai membre à l'horizon, de rares visiteurs, et des commentaires de plus en plus débiles.

De toute évidence, l'homme a tous les symptômes de la schizophrénie. En est-il conscient ? Il ne sort pratiquement plus de chez lui et, quand on le croise dans la rue, mal rasé, l'air hagard, le doute n'est plus permis. Il nous suit avec attention, épiant les moindres commentaires, toutes les nouvelles informations; de temps en temps, il passe nous déposer une crotte dans la rubrique commentaires puis s'enfuit rapidement retrouver son monde virtuel.

Ce n'est peut être pas en prison qu'il finira mais, plus certainement, dans un hôpital physchiatrique.


Kiffe kiffe bourricot


La palette du vocabulaire du gourou de mixbeat/Coca a parfois des redites qui le trahissent.

Le mot kiffe par exemple, qui en argot veut dire aimer, adorer, apprécier (en arabe, le kif c'est le haschich, donc quelque chose qui fait plaisir), cet après midi, il le met à toutes les sauces et dans toutes les bouches.

Un message de Carl à la pseudo rentière "je la kiffe", des faux invités Priscilla "Il est infidèle mais c'est mon mec et je le kiffe", Meuh "J'te kiffe déjà mec", du faux membre Jean naimar "Kiffe ma photo avec Fogiel" "Kiffe ma casquette !" "De rien, je kiffe" "On kiffe..." "Je kiffe" et encore du faux Juan Pablo "Jean, je kiffe ton style"

Hier, c'était "se palucher" et demain ?


rentière, le retour




Nous avions dit il y a un ou deux jours que le pseudo rentière était l'un des nombreux pseudos bidons utilisés par l'administrateur. Aujourd'hui, sûrement pour justifier du contraire, il la fait réapparaître comme par enchantement.
Son système informatique étant rélativement limité (bientôt nous vous indiquerons comment il procède) il ne peut faire intervenir simultanément tous les membres fictifs. Rarement plus de deux ou trois à la fois.

Jean naimar, bientôt découvert ?

Admirez le travail. Le gourou de mixbeat/Coca vient de se rendre compte que sa petite supercherie Jean naimar risquait d'être découverte sous peu. Il lit notre blog. Plusieurs messages qui le signalaient sur son fil ont été supprimés. Alors il prépare sa sortie.

Extrait du dialogue entre ses différents pseudos :

Concierge (14:32) : Je ne dirais pas que toutes les filles sont connes, mais elles sont moins habiles dans le second degré. C'est pour ça. Butterfly, j'avoue que moi aussi, tu m'as bluffé sur ce coup. Comment ne pas réaliser que notre ami Jean Naimar est authentique, et qu'il n'a pas envie qu'on découvre sa vie, son blog, etc. Est-ce que t'aimerais qu'on balance un lien vers ton blog ?

Saint nitouche (14:33) : Qui a balancé le lien vers le blog de Jean Naimar ?

Concierge (14:33) : Devines...

Admin (14:34) : Ne balancez pas de liens vers le blog d'un membre sauf si c'est lui qui le fait lui-même. C'est la simple logique. Personne a envie qu'on se moque de lui et de son blog ici, sauf s'il décide de lui-même de nous faire découvrir son blog.

Jean Naimar



Nouvelle preuve des escroqueries à l'information du gourou de Mixbeat/Coca, le fil qu'il vient de lancer sur Je suis Jean naimar, l'ami des stars est entièrement pompé du fil de Patrice L. :

http://www.telechos.com/

C'est vraiment n'importe quoi. Il est a peu près certain que Patrice n'est même pas au courant du pillage de son site. On vient de le lui demander.

Au passage, l'administrateur a créé un nouveau membre Jean naimar, à ajouter à la longue liste des autres membres bidons.

Homophobie

Nouveau trait de l'homophobie viscérale
du gourou de mixbeat/Coca....

Une journée sur mixbeat/Coca


En vérité, par grand-chose à raconter sur le forum, en fin de règne.

Sur le fil Benjamin Lemaire, une petite conversation entre l'administrateur et quelques autres invités nous permet d'apprendre que Ventdejuin aurait donné au moins 1000 euros au forum mixbeat/Coca. Si c'est vrai, c'est du joli ! Dans quel intérêt ? par charité ?

Aujourd'hui, création d'un fil insipide Je suis Jean naimar, l'ami des stars sur lequel l'administrateur est le seul à poster. On avait eu le même flop il y a quelques jours avec un fil sur le gang bang où il faisait lui-même tous les commentaires.

On voit à deux ou trois endroits le membre candide qui paraît être, lui aussi, l'un des nombreux "faux nez" du gourou.

Faute de neuf, on ressort des vieilles photos de Carl avec Julie Chloé Mougeolle (sur cette image elle n'a pas l'air d'apprécier cette proximité). Est-elle au courant que sa photo est publiée sur mixbeat ? Il faudrait le lui demander.

à suivre...

lettre de Julien Dujardin

Bonjour,

Je suis Julien Dujardin, souvent cité sur Mixbeat (en tant que Malemort également...). Je me permets de vous contacter pour clarifier certaines choses. Je suis un ami proche de Benjamin Lemaire depuis pas mal de temps. Je sais qui il est et ce qu'il fait. Je sais également, et surtout, que le fil Jacquou est un ramassis de conneries animé par une bande de blaireaux agités pas la vengeance. Tous les proches de Benjamin y ont été mêlés depuis janvier. Amis, parents, collaborateurs, clients, etc.

Depuis janvier, rares sont les gens qui côtoient Benjamin Lemaire pour deux raisons. La première est son éloignement géographique, il a été très peu sur Paris. La seconde c'est tout simplement l'histoire de Mixbeat. L'intérêt de cette précision n'était pas biographique mais simplement d'expliquer que tous les gens venus sur Mixbeat sans signer et qui se disaient proches de Benjamin ne sont en fait que des pseudos mystérieusement apparus pour l'enfoncer.

Aujourd'hui, l'administrateur de Mixbeat se sent personnellement menacé. Il(s) s'imagine(nt) que je suis dans le coup de ce blog contre lui avec Benjamin et plusieurs autres personnes...

Si ce n'était pas aussi con je trouverais ça drôle et ironique de voir l'arroseur arrosé par l'arrosoir qu'il a lui même conçu pour arroser rapidement et avec débit...

Ainsi, j'aimerais vous apporter tout mon soutien pour votre blog et dire que vous n'êtes pas seul. Loin de là.

J.D.


Anatoli


Que devient Anatoli ? Lui, naguère si prolixe, qui nous racontaient à longueur de pages ses états d'âmes, ses expériences de jeunesse avec une chèvre, ses voyages, sa petite fille de huit ans. Il est passé ce matin sur le forum mixbeat/Coca, à 9h33, pour laisser un laconique " Stupid niggers !" sur le fil Tu t'es vu quand t'as bu. A part ça, depuis son retour de vacances en Croatie, il a particulièrement été discret ces derniers jours. On s'attendait à ce qu'il s'engage pleinement et massivement aux côtés de l'administrateur, pour le seconder face aux terribles épreuves auxquelles il est actuellement confronté. Non, au contraire, Anatoli boude. Il picore, il chipote, un petit mot ici, un petit mot là, rien de bien personnel. Pauvre Anatoli, comme il doit être bien triste du climat qui règne actuellement sur mixbeat. Homme viril, sûr de lui, bon père de famille, bon compagnon de jeu du grand Vizir, complice à l'occasion de ses parties fines, toujours prêt à mettre en ligne les photos des dernières conquêtes de l'incroyable Carl. A se demander si ce n'était pas lui qui prenait ces photos. Anatoli est peut-être malade ? Peut-être prépare-t-il la rentrée de sa fille ? Si tu nous lis que penses tu des mensonges du gourou de mixbeat, que tu dois bien connaître, forcément ! Par exemple, quand il affirmait – tout comme toi d'ailleurs – il y a quelques jours à peine, que le blog anti-mixbeat était l'une de vos créations. On sait que tu es homophobe, tu t'es largement étendu sur ce sujet (relire les messages sur notre blog), mais es tu aussi raciste ? Anti-sémite ? Méprises tu les femmes ? Et si Anatoli Pourav, photographe ou informaticien, ou n'importe quoi, n'existait pas ?

le Comité Anti-Mixbeat

Commençons par parler de nous, pour changer. Nous avons reçu de nombreux messages d'encouragement et de soutien, ce dont nous vous remercions. Désormais le CAM (Comité Anti-Mixbeat) est lancé. Nous ne savons pas encore s'il prendra la forme d'une association de fait ou, afin de faciliter toutes démarches administratives, d'une association de type loi 1901. Ce n'est pas l'urgence. Pour l'instant, nous rassemblons tous les témoignages de personnes, d'institutions, de sociétés, qui auraient été victimes des calomnies publiées sur mixbeat. D'ores et déjà, deux jeunes femmes se sont déjà signalées. Nous en attendons d'autres. Tous les témoignages recueillis jusqu'à présent nous confirment que derrière ce forum il y a une seule et même personne. Dans tous les cas, c'est toujours le même nom qui est cité.

Nous demandons un effort aux "repentis" pour qu'ils cessent, immédiatement, de cautionner ce site nauséabond en y déposant des messages, sous n'importe quel pseudo. Il est à craindre pour eux que dans le cadre des poursuites judiciaires ils soient inquiétés comme "complices". Ce sont les termes de la loi. S'ils nous lisent, ils auront été prévenus.

Par ailleurs, les lourdes peines d'amende auxquelles a été condamné le gourou de mixbeat/Coca sont loin d'avoir été abandonnées. Même si leur exécution tarde un peu. Les astreintes pour le retard et autres, auxquelles il a également été condamné, s'aggravent chaque jour davantage. On sait aussi que de nouvelles poursuites ont été engagées par des tiers, dont nous ne parlerons pas ici pour l'instant. Bref, la lourde machine policière et judiciaire est en marche, elle chemine lentement, mais inéluctablement.

Près de 674 visiteurs sur notre blog hier, même si ce sont parfois les mêmes qui reviennent plusieurs fois dans la journée. Ils y prennent goût. Beau succès pour un petit blog constitué dans l'urgence, un peu comme un réseau de résistance, et qui n'a d'autres buts que de défendre la vérité, l'humanité, la dignité et l'honneur des personnes. Rejoignez nous !

Max.

jeudi 30 août 2007

le petit toutou

Il y a quelques minutes, le gourou est passé sur notre blog pour y déposer, comme il le fait depuis plusieurs jours, quelques commentaires de son cru. Un peu comme un petit toutou qui vient chier devant notre porte. C'est pour nous un excellent baromètre qui nous permet de mesurer à quel point notre blog l'emmerde. Quelques exemples de sa prose qui est à l'image du bonhomme (âmes sensibles s'abstenir) : - Et toi tu vas voir ce que je vais te lecher connard. Va chier. - C'est toi qui est au abois fils de pute, va te palucher plutot que de nous faire chier avec ton blog merdique. Je t'encule connard. On vous avait prévenu.

Une soirée (ennuyeuse) sur mixbeat/Coca

Vraiment rien d'intéressant sur le forum aujourd'hui, presque tous les invités sont des créations de l'administrateur qui jongle d'un fil à l'autre. Attention à la chute !

A noter quand même cette remarque de l'ami Rouby à qui on pardonne tout quand il se livre à une analyse aussi pertinente du caractère du gourou : "Dernière chose : admin, tu me fais marrer à faire des déclarations comme "c'est le père qui parle", ou "ça y est, je suis ému pour la première fois sur ce site". Regarde ta vie, mec. Sérieux, regarde-la. T'emmènes ta gamine tous les trois mois au cinéma. Quand tu vois ton fils, tu le fous devant Fort Boyard pendant que tu vas te faire pomper le dard devant ton ordi comme un trou de pine, alors que t'as 35 piges. Et quand Omar Harfouch vient poster sur ton forum, t'es heureux comme un crevard de première. Qui t'es, pour traiter qui que ce soit d'irresponsable ? Tu passes combien de temps devant ton ordi, entre mixbeat et ton blog à chier ? Que penseraient tes gamins de toi si ils étaient en âge de te juger ? Lemaire est une merde, vu tout ce que j'ai lu, j'en doute pas une seconde. Mais tu vaux vraiment pas une seule seconde mieux que lui." Approuvé par Ventdejuin qui nous surprend agréablement et à qui nous offrirons, à l'issue de cette corrida, les oreilles ou la queue (attention elle a traîné un peu partout).

Il semblerait que les invités et membres encore réels de ce forum en pleine débâcle l'aient déserté vers d'autres lieux plus drôles. Mixbeat/Coca est devenu un vaste cimetière, battu par les vents, où résonne encore l'écho d'un gourou qui croyait dominer le monde. Au vu des messages sympathiques qu'il dépose régulièrement dans les commentaires (Nous ne les gardons pas car nous trions les déchets) l'homme semble aux abois. En cinq jours seulement, il a suffit de démontrer que le roi était nu pour que ses châteaux de cartes et son univers virtuel s'effondrent avec lui. Naturellement, nous n'allons pas le lâcher, nous allons l'accompagner tous les jours, aussi longtemps qu'il sera nécessaire, jusqu'à la fermeture de son forum indigne et sa comparution en justice.

Plus sérieusement, nous vous tiendrons très vite au courant des activités du CAM (Comité Anti-Mixbeat). C'est le nom que notre collectif a adopté définitivement aujourd'hui. Nous ferons paraître ici les modalités pour porter plainte, les administrations à saisir, les procédures à suivre.

Nous venons en outre de recevoir le renfort inattendu d'une personnalité de poids dont la notoriété va nous aider. Bientôt des infos dans la presse également.


Omar Harfouch


Ce soir, inutile de passer sur le fil Le livre d'Omar Harfouch, il ne s'y passe rien, ou plutôt c'est le même ronron qu'hier. A un moment, on a même cru que l'homme d'affaires était victime d'un preneur d'otage, on y voyait sa photo avec un journal du jour. Rassurés par le grand vizir, qui lui lèche les pompes comme c'est pas permis : Omar ceci, Omar cela, tout ce fil dégouline de crème Chantilly, ou de vaseline, c'est selon. Et la même cohorte de faux invités, comme d'habitude, pour constituer la chorale chantant les louanges du grand homme.

Qui peut croire encore une seconde à cette mise en scène grotesque ? Encore deux soirs comme ça et il y a plus un seul visiteur sur mixbeat/Coca.

Arrêt sur image

Le gourou de mixbeat/Coca paraît être devenu complétement fou. Vous en voulez une preuve ? Allez sur le fil le blog anti-mixbeat et relisez tous les messages postés depuis 12:00. Il y en a vingt-six. Et bien sur ces vingt-six, vingt-deux ont été postés par l'administrateur lui-même ! sous son nom ou sous des pseudos divers. Quand on les lit attentivement, que l'on observe les heures d'envoi, le style, etc. ils forment une chronologie parfaite (interrogation, réponse et désinformation).
Seuls visiteurs "normaux" : Sean Bateman (qui a posté à 12:00 et 15:17) un invité et vendejuin (à 14:45 et 17:43).
A croire que notre blog dérange.

Qui est qui ?

Etrange révélation sur mixbeat/Coca (le fil d'Omar Harfouch) de l'invité barbouse :

Comment dit on en russe "usurpation d'identité"?
L'avantage pour les gens ce site est de pouvoir se faire les questions et les réponses. On sait même plus qui est qui.
Par contre, avec un brin d'intelligence on peut savoir qui n'est pas celui qu'il prétend.
Ce qui est sûr, c'est que nous sommes en présence de gamins et gamines attardées.
Votre moyenne d'age c'est quoi? 19?

Allez, je suis bon prince, je vous donne une info de 1ere main: je suis un ancien des commandos de marine, ai intégré un service de la gendarmerie chargé de la protection des personnalités en visite en France et suis maintenant à mon compte toujours dans la protection rapprochée. Je cotoie donc professionnellement certaines personnes citées ici et qui, contrairement à ce que veut faire croire votre admin, soit ne vous connaissent pas du tout soit vous trouve totalement méprisable.
Je suis donc "obligé" de surveiller continuellement les propos émis ici pour éventuellement anticiper des agissements succeptibles de nuire à la tranquilité de mes clients.
A force de lire tant de conneries et de phantasmes, j'ai degoupillé et suis intervenu sur ces pages.

Alors, ne soyez pas naîf au point de croire que des "célébrités" souhaitent fréquenter ce lieu. Votre admin n'est probablement qu'un ado pré-pubaire en mal de reconnaissance sociale.

Si Mr Harfouch souhaite bénéficier de mes services (le vrai s'entend), je me tiens à son entière disposition pour lui fournir ma grille de tarifs. Croyez moi, un type en costard noir et une oreillette qui vous suit partout, ça fait classe. (Certains de m'embauchent que pour ça).

Si ce monsieur nous lit, il trouvera peut-être, au sein du CAM (Comité Anti Mixbeat), de vieilles connaissances. Il peut nous laisser un mot.

Mixbeat ? qui connaît Mixbeat ?



Google est un bon indice de référence sur la fréquentation d'un site. Quand on recherche mixbeat sur ce moteur de recherche on trouve mixbeat/Coca en tête, c'est normal. Mais, un peu plus bas, deux sites anti-Mixbeat, dont le nôtre, le talonnent.

Continuez à faire montez notre audience, mettez des liens vers notre blog, c'est autant de banderilles plantées sur le garrot de qui-vous-savez..


les recettes du chef



Toujours d'Alicante donc, le gourou surveille avec attention tous ses visiteurs. Il est même heureux de nous montrer comment ça fonctionne. Merci monsieur l'administrateur. La nuit, quand il ne parvient pas à trouver le sommeil (son lit est plus souvent vide qu'il ne le dit), il compte les IP.

Bons baisers d'Alicante



L'administrateur est toujours à Alicante, petite ville située entre la gare du Nord et Bonne Nouvelle. Il nous rassure sur sa santé. Sa connexion pose des problèmes et sa mémoire commence à flancher. C'est bien lui qui avait interdit de prononcer le mot Malemort sur son forum et là, bizarrement, il oublie sa consigne. Décidément, rien ne va plus au royaume de mixbeat/Coca. Tellement que notre fin lettré (il écrit un livre depuis 15 ans), prompt à reprendre tout le monde sur l'orthographe, se paye le luxe de publier sur sa page d'accueil une belle coquille. Pourquoi est-il si distrait ? trop occupé à colmater toutes les brèches d'un navire qui prend eau de toutes parts peut-être ?

méchanceté gratuite

Sur mixbeat/Coca le fil lancé il y a quelques jours, intitulé Mouloud le gros plein de soupes, a fait totalement plouf. A part quelques messages extérieurs, tous les posts, soit plus d'une vingtaine, sont l'œuvre de l'administrateur lui-même. Un exemple parfait de méchanceté gratuite à l'égard d'une personne diffamée pour son physique. Qui peut approuver ça ? Voici le texte le plus ignoble dû à qui-vous-savez.

Gourou y es tu ?

Franchement furibard le gourou de mixbeat/Coca, sous ces faux pseudos de Reservoir Cats et de Composteur il essaye de nous mordre les mollets, ne parvenant qu'à baver sur nos chaussures. Rions ensemble à ses cris de pucelle faussement effarouchée :

Je suis révoltée par ce que je viens de lire sur le blog. En plus de se permettre des blagues douteuses, ils sont tellement habités par leur délire de trisos qu'ils pensent que l'Admin, qui est censé écrire tous les posts, a des nègres pour rédiger des posts anti-mixbeat. Mais allez vous faire enculer. Chaque visiteur qui poste sur Mixbeat est unique. En tant que Reservoir Cats, je voulais simplement faire part de mon dégout devant la bande de pédophiles qui se permet de cracher sans vergogne sur mon site préféré. Allez tous vous faire défoncer la rondelles bloggueurs de mes deux.

Une blague raciste sur un site anti-raciste ? Cela s'appelle un dérapage. Bravo les pédérastes, je vais signaler votre blog en cliquant sur "MARQUER LE BLOG" en haut de la page. J'appelle tous les visiteurs de Mixbeat Coca a en faire même. Cliquer sur ce lien si vous voulez défoncer les Malemort et Bellissima.

Au passage, il a adopté notre formule mixbeat/Coca. Grand bien lui fasse. Quand on lit ce qui précède et quand on sait qui est l'auteur de ces lignes, on devrait s'indigner de tant de mauvaise foi et d'hypocrisie. Cela nous encourage surtout à continuer, mes amis, le bête immonde est blessée, elle rugit encore, mais ne menace plus personne.

Ce pauvre type n'a même pas le courage de signer ses attaques lui-même. C'est tellement plus facile de les attribuer à d'autres.


Mixbeateurs

Arioch nous a adressé son portrait sur un ton humoristique. Il est dans les commentaires.

Le visiteur anonyme qui a rencontré Victor Ward, CharlyleDuc, SeanBateman, et Costa est, bien entendu, invité chaleureusement à nous en faire les portraits.

Il peut poster dans les commentaires (nous ne publierons que ce qu'il souhaite) . Il peut aussi nous envoyer un email à l'adresse donnée il y a quelques jours.

Sur l'honneur nous ne conservons rien qui puisse identifier nos correspondants.

Si vous avez une réponse à cette question posée par un visiteur :

d'ou sont issues les nombreuses photos de filles que publie Carl de Canada?

allo ? ne coupez pas !

Petit incident hier, sur mixbeat/Coca, entre Jean-Marie Falcon (JMJ) et l'animateur du forum. Le premier essayait de poster, tandis que le second effaçaient instantanément ses messages. Il semblait furieux contre Carl, le traitant de crevard et lui disant qu'il pouvait toujours attendre pour qu'il l'incruste dans ses soirées.

Réponse de l'intéressé : "Jean-Marie Falcon, tu connais le numéro de Carl, appelle-le. Viens pas nous faire chier "

Il y aurait de la friture sur la ligne ?

Carl Zéphir a-t-il un nègre ?

On pourrait se le demander tellement il se démène sur son forum où, à part lui, les invités ne se bousculent pas. Même les historiques. La place étant assiégée depuis cinq jours par les hordes ennemies du roi CAM (le Comité Anti-Mixbeat) et les vivres se faisant rares, les rats ont déserté dès les premiers coups de canon. Avant même l'arrivée de nos machines de sièges.

Reservoir Cats, autrement dit le seul et unique animateur de mixbeat/Cola nous gratifie, ce matin, d'une sortie digne de son talent : "Quel blog de tarlouzes, ils vont jusqu'à dire que Rentière est un fake alors que plusieurs Mixbeateurs l'ont rencontrée. Vous ne reculerez donc devant rien, même la calomnie ? Tout ça pour 900 visiteurs fictifs je le rappelle, puisque Benjamin Lemaire a passé sa soirée a rafraichir la page (tout en visionnant un film mettant en scène un bambin de 8 ans, je n'en dirai pas plus). Et que dire de cette facon qu'ils ont de repomper l'intégralité des posts, ce n'est plus du parasitage mais de la contrefacon ! "

Amusant de lire, sous la plume du plus grand prédateur du net, ces considérations sur la calomnie (il sait de quoi il parle), les visiteurs fictifs (il connaît toutes les ficelles) et la contrefaçon (alors là c'est le pompon !).

Arioch

A propos de notre article On s'ennuie sur mixbeat, arioch nous adresse cette information capitale :

Moi j'existe , je ne suis absolument pas Carl , arretez vos conneries !!! Votre devoué Arioch"

C'est noté. Tu as mal interprété nos propos. Quand nous écrivons "faire la claque" cela signifie seulement que tu es venu faire du bruit (avec ton clavier et ta souris) sur ce fil phagocyté par l'administrateur. Par contre, on ne sait pas encore si Butterfly - ta compagne ou ton compagnon de cellule - est un des nombreux autres avatars du gourou.

Si il [ou elle] existe, qu'elle se manifeste.

Arioch, pourrais tu nous faire un petit portrait de toi (sans entrer dans les détails) ? Uniquement pour que nos lecteurs sachent quels sont les gens qui postent sur mixbeat/Coca.

C'est pour une ébauche d'étude psychologique.

Omar Harfouch

Un lien vers un article de comlive sur Omar Harfouch :

http://www.comlive.net/Omar-harfouch-casse-par-m6capital,111294.htm

Et une précision sur sa dernière condamnation :

Paris, 12 juillet 2007

Omar Harfouch et son éditeur, Pascal Petiot, ont été condamnés mardi 10 juillet par le Tribunal Correctionnel de Paris, chambre de la presse, pour avoir publiquement diffamé le journaliste français d'origine syrienne Ammar Abd Rabbo, en publiant dans l'ouvrage « Mystères, Scandales et... Fortune » (paru en octobre 2006) des propos le mettant en cause.

Omar Harfouch et son éditeur, qui étaient défendus par Me Jean-Marc Fedida, devront notamment verser au journaliste des dommages et intérêts, et mettre en ligne, sur leurs sites internet respectifs, un communiqué judiciaire relatif à cette condamnation.

Condamnation qui serait une «première mondiale», Omar Harfouch soutenant dans son livre (p. 225), qu'il n'a jamais été «condamné dans aucunes affaires dans sa vie et nulle part dans le monde » (sic)...

Omar Harfouch et son éditeur disposent de dix jours pour faire appel de la décision.

Prise de conscience ?

Toujours sur le fil Benjamin Lemaire cette longue réplique d'un invité nervé :

Ici (comme ailleurs), ça s’appelle le petit théâtre; chacun veut jouer sa partition ; le problème, comme le souligne Rouby, c’est à qui se précipitera le plus vite pour donner un coup de pompe dans la tronche du mec qui est à terre. De peur de rater l’occasion de dire « j’y étais ». S’il est avéré que le mec en question est pédophile, sa place est en taule, et contrairement et heureusement pour la quasi- totalité d’entres vous, je sais de quoi je parle, j’ai connu la police et la justice pour ça, comme témoin à charge, et à visage découvert. Pas comme vous planqués derrières vos écrans, bandes de veules. Et je peux vous dire que le prix moral à payer est cher quand on accuse quelqu’un de cela et qu’il faut être sur et certains des faits pour y aller. Je suis aussi assez bien placé pour dire, comme les enfants, « c’est celui qui dit qui y est » ; le nombre de salopes pédophiles qui en ont dénoncés d’autres pour mieux se dédouaner de leurs hontes inavouables faites bien loin en thaïlande ou au maghreb dépasserait sans problème le nombre de F.F.I de la dernière heure et le nombre de lettres anonymes envoyées à la police pour dénoncer son voisin juif ou résistant (1,5 million de lettres quand même pendant l’occupation). Tout ceux qui postent leurs saloperies sur cette affaire sans rien y connaître, comme moi qui n’en sait pas plus, sont des merdeux qui viennent assouvir leurs fantasmes et leurs dénis, de préférence, à 150 contre 1, « code d’honneur des hooligans de tous les pays » (suicidez- vous s’il vous plaît!). Je n’ais aucune illusion sur la portée de ce mail. Je vois la même chose tous les jours, et je pense, encore une fois n’est pas coutume comme Rouby, que le petit milieu auquel un certain nombre d’entres vous appartenez et que j’ai déjà côtoyé, vous conforte dans ce fonctionnement que je viens de décrire. Cela s’appelle la course du rat. Comprends qui peut."

Corrigée par JMJ : "Il n'y a aucun rapport entre dénoncer un crime considéré comme tel depuis le début des sociétés organisées et dénoncer un Juif sous l'occupation (3 à 5 millions de lettres rédigées sous l'occupation).Cela s'appelle encore un anachronisme.Par ailleurs certains d'entre-nous n'ont dénoncé personne et n'ont pas participé à la fâcheuse mêlée."

Et précisée par Rouby en personne : "Ouais, nervé a pas mal résumé ma pensée, même si la comparaison systématique avec l'occupation tout ça, c'est un peu trop réutilisé. En fait le seul truc qui me fait marrer, encore une fois, c'est surtout la façon dont des mecs qui mènent des vies à chier, autant sexuellement que moralement, se tapent des putes, prennent de la coke régulièrement, passent leur putain de temps dans des cocktails de merde dont ils ne retirent rien, se transforment d'un seul coup en consciences morales. Quand je dis que le fait de se taper des putes empêche le mec concerné d'ouvrir sa gueule sur quelque pédophile que ce soit, je rentre pas dans le raisonnement : "se taper une pute, c'est pas grave, et c'est au même niveau qu'enculer un gamin". Au contraire, enculer un gamin est une chose très grave, mais mettre sa bite dans la bouche d'une nana en échange de pognon, même si c'est rentré dans les moeurs et couramment accepté comme normal par pas mal de membres ici, vu ce qu'on peut lire à droite à gauche, je trouve ça tout aussi dégueulasse. C'est exactement la même chose. Sauf que c'est devenu tellement courant qu'on l'a dédramatisé. Et personne s'en plaint d'ailleurs. Bref, personne n'est bien placé ici pour donner des leçons de morale. C'est pour ça que je le fais pas d'ailleurs. Je constate juste à quel point les critères de jugement des gens sont devenus totalement incohérents. Vous vous comportez comme des Playmobil."


Rouby


Sur le fil Benjamin Lemaire... une analyse plutôt surprenante de Rouby qui, jusqu'ici s'était plutôt distingué par ses sorties... comment dire ? caca-boudin. Il y oublie, bien sûr, que la cible de ces attaques est plutôt une victime de la diffamation et de la calomnie, mais il pointe justement le caractère ignoble et lâche des "tricoteuses" qui viennent sur mixbeat/Coca pour lui lancer des pierres.

On croyait que Rouby était l'un des nombreux avatars du gourou de mixbeat/Coca, mais cette intervention, plutôt lucide et ironique sur le caractère odieux des "voyeurs" du forum, incline plutôt à penser le contraire.

Florilège de propos racistes


message d'un observateur attentif

Belle initiative que cette contre-programmation virtuelle!
Il ne faut pas être sorti de St-Cyr pour comprendre qu'Anatoli n'est autre que Carl. Entre message signé par l'un et parlant du second à la 1ère personne du singulier et contenu multimédia Carl-centré, le bougre sême des gros cailloux de bagnard derrière lui...
Oserais-je imaginer que ses propos racistes, anti-sémites, diffamatoires et insultants, que ses incitations à violer la vie privée (+ intimité de la vie privée) des people ( à donner l'adresse de l'école de leurs enfants) ou que ses atteintes aux droit à l'image seront un jour condamnés ?
La seule chose qui me chagrine là-dedans c'est que rentière ne soit qu'un fake...

Continuez à nous envoyer vos observations ou autres informations.
Nous publierons tout ce que mixbeat censure, supprime ou refuse de faire passer.

Une journée sur mixbeat/Coca


Dès 9h00 ce matin, le gourou de mixbeat/Coca est à la manœuvre (il a pas beaucoup dormi). On vous rappelle qu'il est supposé être en Espagne et qu'il doit rentrer en France samedi.

Il se contente de relancer ses différents fils, cette fois sous le pseudo de timide – on l'avait oublié celui là – que du banal : François Hollande, Sarkozy, les corses,

Cette nuit, sur le blog qui nous est consacré, il s'est amusé (?) à publier toute une galerie de portraits d'individus pouvant avoir un rapport, selon lui, avec notre blog. Alors là, il se met le doigt dans l'œil jusqu'au coude. Totalement à côté de la plaque. Aucun d'entre nous n'a sa photo publiée sur le net et le grand vizir ne nous connaît absolument pas.

On note les pseudos qu'il a utilisés sur ce fil : Saint Nitouche, Vaccin, Elodie, GIGN, AXL – rockstar, pasdetrique, Annick Tamair, XanaX, Galaboy, Joueur, Génie, maître vaudou, Adrienne, Marchand, Tchernia, Apeuré, Leo, Sedanais, et même dirty Harry. Bref, il faisait tout lui-même, comme d'habitude, les questions et les réponses. Tout cela jusqu'à trois heures du matin.

Par ailleurs, sont seulement et rapidement intervenus sur ce fil : Gitan Sandro-Fornèse venu balancer discrètement son copain Sean Bateman "C'est bon, Batman, tout le monde le sait que tu bosses dans une boîte de prod dont le nom commence par un E et se termine par un Mol..." et Butterfly (sans commentaire).

Concernant la fréquentation de nos sites respectifs, nous ferons simplement remarquer que le nôtre n'est qu'un modeste blog, créé il y a cinq jours, et qu'il n'a aucune vocation commerciale. Simplement, nous sommes heureux de constater qu'il a enregistré, seulement dans la journée d'hier, près de 600 visites. Il est vrai qu'il faudrait y soustraire la centaine de connections de notre confrère mixbeat/Coca.

à suivre...

mercredi 29 août 2007

Fin de soirée sur mixbeat/Coca

23h09 : l'administrateur - L'homme qui ne peut plus parler à une femme sans lui toucher les seins - relance le fil Benjamin Lemaire, sous le pseudo Polic : "Benjamin Lemaire, espèce de pédophile, ne pointe pas ta gueule à l'avant-première Disney."

Le fil Le livre d'Omar Harfouch, pour sa part, a sombré totalement dans l'ennui avec ce commentaire définitif de la fictive crevette : "J'espère ne pas l'avoir vexé avec ma question".

On sait maintenant, grâce à mixbeat/Coca, qu'Omar keting se couche vers 23h00.

Ultime preuve que nous sommes suivis avec attention du haut des remparts de la forteresse mixbeat/cola, à 23h20, l'administrateur se croit obligé de réanimer le fil qui nous est consacré en écrivant, sous le pseudo Annick Tamair (il n'a pas le courage de signer lui-même, comment cette invitée pourrait connaître les chiffres précis ?) : "Ce blog est un fiasco, personne ne le consulte et son audience est dérisoire par rapport aux 90000 visiteurs mensuels de Mixbeat/Coca (600 visiteurs en 3 jours). Personne n'a posté ici depuis hier, c'est dire comme tout le monde s'en branle de ce blog de mes couilles." Comme on connaît bien l'animal, on sait que lorsqu'il emploie ce vocabulaire fleuri c'est quand il est dans une rage noire. De la transparence ! Monsieur l'administrateur de mixbeat que vous avez l'obligeance de rebaptiser vous-même Coca. Nous, nous ne trafiquons pas notre compteur pour faire croire que….


Infos

A propos de l'info publiée hier sur mixbeat/Coca concernant cette fille qui se serait suicidée aux Buttes Chaumont suite à la diffusion sur ce forum d'images intimes d'elle. Après différentes recherches, aucune mention de ce drame n'a été trouvé dans les journaux des trois dernières années. Pas davantage dans la main-courante du commissariat de quartier. Info ou intox ? Si quelqu'un a plus de précisions.

Réunion d'une partie de notre collectif, cet après-midi, avec des amis avocats et magistrats. On passe sur les détails, c'est trop long à expliquer, du genre "tout débiteur répond de sa dette sur les biens qui lui appartiennent… les poursuites se heurtent à des obstacles…accès direct des huissiers de justice à l'information sur la localisation des comptes bancaires… à l'issu d'un délai de trois mois…" Notre objectif n'est pas de faire payer un individu qui, de toutes façons, s'est rendu insolvable. Par contre, des poursuites judiciaires, avec certainement une forte peine de prison à la clef, sont envisagées, dans le cadre d'une procédure collective. Le cas d'un départ précipité hors de France est lui aussi abordé. L'individu disposant d'un passeport étranger.


On s'ennuie sur mixbeat

Terriblement ennuyeux ce soir, le site mixbeat/Coca. Le seul fil ayant une réelle activité c'est toujours celui consacré à Omar Harfouch. On pourrait le contacter directement pour savoir si c'est vraiment lui. Mais attendons la suite.

Nonobstant, le soi-disant Omar répond à quelques rares mixbeateurs intéressés par son épuisante vie d'homme d'affaires (3 ou 4 visiteurs sur le fil). Toujours sous la direction de son coach attentionné : l'administrateur de mixbeat/Coca.

Les visiteurs les plus lucides, si c'est bien le vrai Omar, se demandent toujours ce qui a pu le pousser à venir dans cette galère. La plupart des questions sont posées par l'administrateur lui-même sous différents pseudos. Du genre : Isis " Au moins c'est honnette!", " Préviens l'admin pour les menace de mort.", "Ne serait tu pas en manque toi? Il en parlera quand il en aura décidé", "Mesure tes propos s'il taut plaît" (sic) Didite : "Il est toujours bon d'avoir quelqu'un donnant de la voix pour ouvrir la marche. Merci d'avance d'aboyer en début de cortège." Obligé de faire une faute tous les trois mots pour accréditer l'idée que c'est deux dindes qui écrivent. Vous suivez ? Sans oublier Butterfly et arioch pour faire la claque.

On ne sait pas ce qui nous vaut un tel engouement mais notre blog, lui, enregistre plus de 80 visiteurs en une heure. Ce doit être l'administrateur de mixbeat/Coca qui s'y connecte tous les trois minutes. L'un d'eux nous a adressé un petit mot pour nous dire qu'il venait consulter régulièrement notre site car il y trouvait le résumé d'une journée sur mixbeat. Ce qui lui évitait le fastidieux travail de relire l'original.




Trobinoscope






Les avatars de deux faux-membres souvent utilisés par l'administrateur, Cochonne et cobaye.

Aujourd'hui Sandro Gitan-Fornèse a changé de tête sur son pseudo. La réalité est malheureusement pour lui beaucoup moins flatteuse.

Communiqué reçu de Benjamin Lemaire

Bonjour,

Je suis Benjamin Lemaire, c'est ma vraie identité. Celui dont on parle sur Mixbeat. Je ne suis jamais intervenu directement sur les deux fils me concernant pas plus que je suis l'auteur des écrits que m'attribue l'administrateur. Je ne suis pas non plus lié à ce blog, ni à quiconque y travaillant. J'ai juste été choqué de lire ce qu'on vient de m'envoyer. J'ai été très correct avec Mixbeat. Je n'ai jamais menacé ses administrateurs, j'ai écrit à l'admin, à sa demande, afin de lui demander de retirer le fil me concernant. Il a refusé. Néanmoins, je ne souhaite toujours pas écrire sur Mixbeat et je n'y écrirai pas, c'est pourquoi j'ai contacté ces personnes pour publier mon e-mail, je sais que là, il ne sera pas modifié.

Désormais, l'admin utilise mon identité et l'image qu'il a créée avec quelques personnes désirant me voir choir, afin de régler ses comptes avec je ne sais pas trop. Pour une raison que j'ignore, l'admin s'est subitement mis à s'en prendre directement à moi. Si cette personne a quelque chose à me dire ou à me demander, qu'elle m'appelle, qu'elle m'écrire, mais inutile d'écrire publiquement des choses qui n'intéresse personne et qui nuise, à moi en premier lieu, mais également à mon entourage et surtout aux enfants que vous dites protéger mais que vous humilier publiquement sans scrupule.

Jusqu'ici les 130 pages du fil de Jacquou et les nombreuses discussions annexes n'ont apportées aucune preuve tangible de ce qui est avancé. Je ne me justifierai pas sur ce point.

Je note cependant que l'administrateur lance lui même un fil chose qu'il fait rarement et qu'il le laisse en tête de ses fils de discussions. C'est pourquoi je pense que cette personne ne fait ça que par simple désir de vengeance envers ce blog qui, je le rappelle, n'est pas le mieux et dans lequel ni moi, ni aucune des personnes qui m'est proche n'est impliquée.

Pourquoi utiliser Mixbeat pour faire passer de telles idées ? Dois-je écrire, pour une fois, moi même mes coordonnées pour que vous rentriez en contact directement avec moi ? Je pensais pourtant qu'elles avaient été affichées assez de fois dans votre forum...

J'invite toutes les personnes qui veulent se rassurer sur cette pagaille à contacter des gens avec qui je travaille régulièrement comme Jacky Henser, Gérald Benaïm ou bon nombre d'autres. Ils vous répondront volontiers, sans équivoque et sans problème. Je vois d'ici venir les réponses : la complicité... Dois-je rappeler que la complicité même de tous les parents avaient été évoquée sur ce fil ?

Le fil a été lancé par des personnes voulant régler leurs comptes sur internet. Pas seulement envers moi mais également contre toutes les personnes qui les gênait. Les premiers enfants en font partie. Les attaques hideuses ont été ciblées afin qu'elles nuisent à toutes les personnes qui me sont proches. Toutes, sans exception ont été citées que ce soit des relations amicales, professionnelles ou familiales. Toutes ont été humiliées, suivies, espionnées etc. Est-ce celà que l'on cherche quand on veut le justice ? Est-ce qu'humilier et harceler des enfants par MSN pour obtenir des paroles d'eux c'est vouloir les protéger des pédophiles ? Est-ce que lancer sur internet des informations concernant des enquêtes ou des procédures en cours c'est aider la justice ? C'est bien entendu tout le contraire.

Ce sont des procédés malhonnêtes, irrévérencieux et anticonstitutionnels menés par des gens qui supposent être au dessus des lois à cause de leur statut d'internaute.

Peu importe la suite qu'aura cette affaire, certaines personnes en sortiront avec les doigts sales, d'autres non. Je suis ravi d'être entourés de gens propres et d'avoir exclu, juste à temps, les personnes non fiables.

Chacun se fera son opinion, mais je crois que de toute façon chacun avait déjà son opinion pré faite. J'ajouterai même que certains se sont faits leur opinion en fonction de leurs besoins...

Benjamin Lemaire

quelques messages reçus

On aura tout vu


L'administrateur de mixbeat/Coca utilise désormais tous les moyens, y compris les plus tordus, pour détourner l'attention de ses (rares) membres et invités des attaques dont il est l'objet depuis plusieurs jours. Le feuilleton Benjamin Lemaire continue. Maintenant le gourou de mixbeat/Coca s'est érigé en juge d'instruction : "J'enverrai un expert à ton domicile. On verra les détails plus tard. C'est le père de famille qui parle en moi. Désolé." Quand on est soi-même condamné à plusieurs reprises, recherché par la justice, initiateur d'un forum racisme, homophobe, antisémite et diffamatoire, c'est quand même fort de se permettre de juger les autres

D'un autre côté, le ronron du fil Le livre d'Omar Harfouch qui continue d'amuser le chaland. Peu de visiteurs, peu d'interventions. A se demander quelle est son utilité pour Omar Harfouch qui, jusqu'à présent, ne nous a guère convaincu. Sait-il au moins dans quel bourbier il a mis les pieds ? Qui est vraiment l'administrateur de mixbeat/Coca ? Qui est le jouet de l'autre ?

Notons encore, au passage, que l'administrateur de mixbeat/Coca est un père de famille. Il ne nous précise pas s'il se considère comme un "bon" père de famille. C'est vraiment n'importe quoi de la part d'un homme dont nous savons le peu de cas qu'il fait des femmes, qui n'hésite pas à balancer sur son forum des photos de mères avec leurs enfants et qui, selon ses dires, a fait de la luxure sa principale activité. C'est se foutre du monde !

Oui, l'administrateur de mixbeat est père d'un petit garçon né le 8 février 2000, prénommé Ryuichi, dit Ryu, né d'une maman japonaise et qui va rentrer en classe primaire dans quelques jours.

Puisque le sujet actuellement, sur mixbeat/coca, c'est la pédophilie, faut-il considérer que la photo d'un homme avec un enfant amène immédiatement à se poser des questions sur la nature de leurs relations. Sur le forum en question il y en a des quantités. En voici une, au hasard.



Un journée sur mixBeat/Coca

Après le procès de Benjamin Lemaire cette nuit, manoeuvre qui, au passage, a permis de détourner l'attention de notre site, L'administrateur relance par tous les moyens sa machine : des photos de Sophie Marceau (on s'en moque), des infos sur l'ouverture de Nicolas Sarkozy (le ton a changé) et, bien sûr, le retour de l'inénarrable Omar Harfouch pour qui l'administrateur a les yeux de Chimène. Quelques invités, beaucoup de contributions de l'administrateur lui-même (j'allais dire : comme d'habitude) et… cette absence de la plupart des membres et invités habituels.

Retour sur le fil Le livre d'Omar Harfouch : Notez les faux invités bei, Xanax et DavidSummer (noms sous lesquels se dissimule l'administrateur) qui donnent l'illusion d'un débat. Omar en est-il dupe ? Ventdejuin, éternelle à elle-même, est toujours là.

Maintenant l'administrateur de mixbeat/Coca fait de l'ironie en citant notre site et en encourageant ses visiteurs à venir nous voir. Bienvenue à tous ceux qui ne connaissent pas encore le vrai visage de mixbeat. Autre provocation, il s'étonne de ne pas voir prononcer, ici, le mot PEDOPHILE. C'est que, à notre connaissance, il n'y a lieu d'être. Ce n'est pas encore l'une des nombreuses spécialités de mixbeat/Coca que nous traquons. Par contre, quand il accuse des personnes de pédophilie, c'est une autre histoire. Il est totalement dans son registre, celui de la diffamation. Nous n'avons vraiment pas envie de nous associer, ni de près ni de loin, à cette dégoûtante campagne qui consiste à salir une personne par la calomnie et le ragot. On suppose que si mixbeat/Coca s'acharne ainsi sur Benjamin Lemaire c'est qu'il imagine qu'il a un lien avec nous. Ce n'est pas le cas. Cependant, comme à quiconque d'ailleurs, ces pages lui sont ouvertes, pourvu qu'il nous apporte un témoignage ou des informations (sérieuses et vérifiées) sur les activités délictueuses de mixbeat.

A suivre....

Entre les lignes

Mesdames et Messieurs les mixbeateurs du canal/historique :

Quelques petits détails à relever :

Entre 11h58 et 12h14 apparition sur le fil Livre Omar Harfouch de deux pseudos visiteuses : Didite et Isis. J'espère que vous avez compris qu'il s'agit de deux autres pseudos de l'administrateur. Uniquement pour faire croire au supposé Omar Harfouch qu'il a des admiratrices.

Sur le même fil, autre intervention de l'administrateur, à 11h05, sous le pseudo de visiteur : " je suis scandalisé aussi par cette guerre stérile.ce fil a été sous les feu pendant deux jours. plus personne n'a envie d'entendre parler de ce Lemaire-Bellissima-Malemort et les pseudos qu'il invente.il a crée son blog,qu'il nous laisse tranquille.et pour tout ceux qui veulent lui parler ,qu'ils aillent le faire sur son blog et nous laissent tranquille.Admin doit suprimer toutes ces interventions pour purifier les membres et les visiteurs de son venin.Que Mixbeat reparle des 'Potins et Ragots' du showbiz de nouveau"

Là il s'agit de relancer mixbeat/Coca un peu dépassé ces derniers jours.

Et quand l'administrateur vous dit : Je vais manger…, je vais voir la télé…, je vais à la plage…, comprenez : "je ne quitte pas mes écrans et je vais intervenir sous d'autres pseudonymes que le mien"




Ventdejuin

Lu cette intervention très réaliste de Ventdejuin, sur mixbeat/Coca :

Je poste au hasard car je ne veux pas que mon identité puisse être associée, et ainsi contribuer ou combattre, à une accusation de pédophilie.

Depuis quelques jours, nous assistons impuissants, voire désemparés, à une montée en puissance d’une guerre entre les administrateurs de Mixbeat et des exclus de Mixbeat (Malemort) ayant créé un blog anti-Mixbeat.

Une guerre bien personnelle il me semble, mais où du coup de vrais membres se trouvent attaqués arbitrairement sans qu’ils soient pour autant à l’origine du conflit.Mon adresse IP a été publiée sur le blog anti Mixbeat (Pepsi) hier soir, sans que personne ici ou ailleurs ne semble s’en offusquer.J’ai répondu, avec humour sur ce blog, que oui c’était bien moi le Grand Vizir.Commentaire toujours non publié à cette heure.Tout cela pour dire que j’attendais plus de circonspection de ce pepsi/blog et plus de solidarité de la part du coca/site.

Dont acte. Nous ne voulons pas la mort du pêcheur. Ton IP sera supprimée immédiatement de notre site. Par contre, si la justice nous la demandait nous ne pourrions nous soustraire à cette obligation citoyenne.

Désolé de te contredire mais la création de notre site anti-mixbeat ne résulte pas d'une guerre personnelle entre x et y. C'est un combat légitime d'un collectif (militants associatifs, journalistes, fonctionnaires et autres…) contre un site raciste, xénophobe, antisémite, homophobe et diffamatoire. Comme ce site n'a qu'un administrateur il est normal qu'il soit visé.


Une journée sur mixbeat/Coca

Cette nuit, à partir de 1h55, l'administrateur de mixbeat/Coca a lancé une nouvelle opération de diversion dont il a le secret. Et une nouvelle fois, il a utilisé l'artifice Benjamin Lemaire comme contre-feu. Cette mise en cause, digne des grands procès staliniens, est répugnante et lamentable et nous n'avons vraiment pas envie de nous étendre sur un tel procédé.

Ce qu'il faudra quand même en retenir, c'est la méthode. Toujours la même quand il s'agit de diffamer une personne. Partant du fil de discussion qui nous était consacré (on réclame le retour de notre fil !) l'administrateur de mixbeat/Coca lance un nouveau fil. Cette fois contre une personne nommément désignée. Sans doute parce qu'il imagine (mais a-t-il encore de l'imagination ?) que l'homme en question est l'un des auteurs des attaques (justifiées) dont il est l'objet ou, peut-être, derrière notre site anti-mixbeat. On précise au passage que ce n'est pas le cas. On assiste alors à un incroyable monologue entre les différents pseudonymes utilisés par l'administrateur. Qui fait à la fois les questions et les réponses. Dans le même temps – ça on le savait déjà – il supprime, censure, modifie, tous les autres messages venant de l'extérieur.

Mixbeat/Coca un espace de liberté ? Qui peut le croire encore ?

Pour cela, et pour tout le reste, nous réclamons encore plus fort aujourd'hui la fermeture du site mixbeat et la poursuite devant les tribunaux de son principal animateur/gérant Carl Zéphir alias Carl de Canada. Les procédures (il y a plusieurs plaintes) sont déjà en route.

En même temps, nous lançons un appel solennel à toutes les personnes qui, par leur présence, leurs messages et tout autres soutiens, participent au fonctionnement de ce site. Il faut cesser de le cautionner, de l'alimenter, de l'encourager. C'est de la complicité de délit également condamnable.

Alors là, c'est vraiment le comble. L'administrateur de mixbeat/Coca écrit à 10h29 : " Dès mon retour à Paris, je vais au commissariat. Si ma plainte n'est pas prise au sérieux, je demande carrément à être reçu par le Président de la République. Ça vous fait rire ? Vous ne connaissez pas Nicolas Sarkozy. Ne sous-estimez pas son goût pour le geste politique, et la dictature de l'émotion. Pourquoi s'en priver ? Vous allez voir. En matière de pédophilie, le principe de précaution doit s'appliquer."

Fanfaronnade et mensonge. Non seulement, l'administrateur de mixbeat n'ira jamais porter plainte contre personne mais, paradoxalement, on risque de le retenir un peu plus longtemps quand on va découvrir qui il est. Par ailleurs, il est absolument inimaginable qu'il soit un jour reçu, ni même lu, par le président de la République. Il faut relire mixbeat/Coca. Toutes ses pages suintent de haine contre Nicolas Sarkozy. Ce forum lui a consacré un fil spécial, sans parler des horreurs qui ont pu être diffusées contre son épouse Cécilia. Sans trop nous dévoiler, nous pouvons affirmer que de ce côté-là l'administrateur de mixbeat/Coca est totalement grillé. Nous n'en dirons pas plus aujourd'hui. Il doit cependant savoir que rien n'est oublié.

On tombe sur un commentaire d'un visiteur lucide Barbouse : " Si on se réfère au principe de précaution, va falloir procéder à la castration chimique ou physique de beaucoup d'entre vous, membres de ce site. Il faut impérativement vous empecher de vous reproduire.Je ne lis que des propos de "gens" frustrés, mythomanes, bêtement méchants ou méchamment bêtes.Il y en a parmi vous qui, par moment, relèvent le niveau, souvent des femmes. Butterfly et Ventdejuin ont parfois quelques réflexions qui laissent à croire que... Et puis, rejointes par la meute, elles oublient leurs personnalités pour à nouveau hurler avec les loups (sans vouloir vexer ces canidés qui ont une vie sociale probablement plus saine et épanouie que la votre)."

Quel dommange qu'il n'y en ait pas davantage sur mixbeat/Coca. L'invité en question semble avoir pas mal d'heures de vol. S'il nous lit. Nous aussi.