dimanche 2 septembre 2007

Fin de règne sur mixbeat/Coca


Après avoir lu notre blog, vers 18h00 l'administrateur de mixbeat/Coca a tenté d'allumer un ridicule contre-feu sur le fil le blog anti-mixbeat. Sous les pseudos Caca chiasse, virginie, Satire65 et Sartire78 il a tenté de détourner l'attention en lançant, comme à son habitude, une polémique sur tel ou tel individu. Cela ne nous concerne pas. Il ignore totalement qui nous sommes.

A 18h34 il a clôturé la discussion en lançant : Je ne dis plus rien. C'était mon dernier post sur ce fil. Avant d'y revenir sous les pseudos Teddy fissile et Reservoir Cats pour lancer d'ultimes et vaines menaces.

Que vient faire Ventdejuin dans cette affaire ? Aggraver son cas ? Ses avis n'intéressent vraiment personne.

Très drôles les réactions des internautes à propos de cette affaire. Nous recevons aussi beaucoup de message par mail. L'un d'entre eux nous informe qu'il a contacté l'ambassade de Chine à propos du fil Les chinois phagocytent Paris !!! Il est vrai qu'il y a là aussi matière à porter plainte :

La diffamation commise par les mêmes moyens envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée sera punie d'un an d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement.

Si le chinois s'en mêlent maintenant, mixbeat/Coca va finir par entrer dans le livres des records.


11 commentaires:

Anonyme a dit…

S'en devient drôle... Navrant en fait.

Eric a dit…

allez ventdejuin nous sommes en septembre à présent ! il faut attendre un bon moment 10 mois ! tu es démodée d'un coup !
lol !

Anonyme a dit…

Ouà, vous avez ennervé l'admin. Il vient de ressortir tous les fils concernant Benjamin Lemaire.

Anonyme a dit…

C'est vrai que tout le monde s'en branle de Vent de juin ses reflexions sont les mal venues

Anonyme a dit…

Dehors Vent de Juin!!! C'est une nulasse j'ai plein d'infos sur elle

Anonyme a dit…

Eh juste un mot pour vous dire que Mixbeat aurait votre numéro, pas de réaction ?

Anonyme a dit…

Le numéro de qui ? Malemort ? Benjamin Lemaire ? Bellissima ? Dujardin ? Ils sont drôles eux.

Anonyme a dit…

donnez lui son temesta a l administrateur double dose sans vodka ! c l heure de la piquouze !

Eric a dit…

3000 visiteurs ds qq mn ! quel engouement ! quel soutien ! et c est gratuit en plus ! c est formidable !

Anonyme a dit…

Les posts de vent de juin sont les plus pourris de mixbeat aux chiottes la sorciere

Anonyme a dit…

On peut rajouter le texte suivant :

L’injure
C’est « toute expression outrageante, terme de mépris ou invective
qui ne renferme l'imputation d'aucun fait » (art. 29 de la loi du
29 juillet 1881, dite « loi sur la presse »).
L'injure peut être privée ou publique s'il existe un élément de publicité
dans les conditions définies par l'article 23 de la loi sur la presse
: discours, cris ou menaces proférés dans des lieux ou des
réunions publiques ; écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images ou tout autre support de l'écrit, de la parole ou de l'image, vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans des lieux ou réunions publics ; placards ou affiches exposés aux
yeux du public ; tout moyen de communication audiovisuelle.
L’injure non publique envers un particulier est passible d’une
contravention de 4e classe, qui ne préjuge en rien des éventuels
dommages et intérêts.
L’injure publique envers un particulier est punie d’une amende de 12 000 euros. Mais si elle est homophobe, les peines sont aggravées: six mois d’emprisonnement et 22 500 euros d’amende. Les peines sont les mêmes en cas d’injure publique visant un groupe de personnes et fondée sur leur orientation sexuelle.