vendredi 21 septembre 2007

Le siège continue

La nouvelle stratégie de mytho beat consiste maintenant à nous ignorer et à bannir de son forum tous les posts liés à notre blog ou au forum Anti-Mixbeat. Ce n’est pas toujours facile et le grand gourou a fort à faire avec quelques irréductibles francs-tireurs.
Ce revirement spectaculaire a de quoi étonner. Omar Harfouch s’interrogeait hier, sur son fil, sur l’utilité de ce boycott. Et le Chœur de mytho-beat de lui répondre : « Je t'ai répondu par message privé. Je ne veux plus entendre parler de lui. Sinon, c'est parti pour 1 an. Fais-moi confiance. C'est pas le premier forum anti-mixbeat qui se créé. J'ai l'expérience. On ne parle plus de lui. S'il vient nous provoquer, ses messages seront supprimés. »

L’administrateur continuant à croire, et à faire croire, à un adversaire « unique », beaucoup moins inquiétant que toute une troupe d’opposants. Or, tout dans son attitude démontre qu’il redoute ses contradicteurs, soi-disant seuls. Il ferme plusieurs fils aux visiteurs pour se protéger des indiscrétions, adresse des messages privés aux hésitants, surveille les réactions de notre blog et du nouveau forum, tente de faire pression sur leurs hébergeurs respectifs. Rumine d’autres mauvais coups moins avouables. Le syndrome de la forteresse assiégée.

Pendant ce temps, les invités et les membres de mixbeat – qui n’appartiennent à personne – comptent les coups, naviguant quotidiennement d’un site à l’autre. D’aucuns estimant même que cette « saine » émulation va être profitable à mytho-beat, jugé de plus en plus sclérosé. Pas si sûr. L’avis général penchant pour un pourrissement de la situation, malgré les annonces rassurantes du camp d’en face, conduisant, à terme, à une spectaculaire chute d’audience du forum contesté.

Quant aux plus lucides, mixbeateurs ou simples observateurs, ils ont compris depuis longtemps que mytho-beat, entièrement dirigé par une seule personne, restait très vulnérable. Et si, comme c’est prévisible, celle-ci devait en être écartée suite à des problèmes avec la justice par exemple, c’est l’ensemble du système qu basculerait dans le néant. Géant aux pieds d’argile, le forum maudit est désormais à la merci des vicissitudes de son triste destin.
x

3 commentaires:

Observateur a dit…

Ce matin mixbeat est sans administrateur. Il ne s'y passe pas grand chose

Celine Fion a dit…

C'est peut être pas le premier forum anti-mixbeat qui se créé (d'ailleurs y a pas de quoi se vanter !), mais en tout cas c'est le premier à pointer du doigt le caractère illégal et délinquent du site.
J'espère qu'anti-mixbite (puisqu'il faut éviter d'utiliser le nom mixbeat, mais on s'en fout) parviendra à ses fins : c'est à dire la disparition définitive du site Mixbeat (et éventuellement le retour au bercail de son auteur québecois, la queue entre les jambes).

Anonyme a dit…

Oh ! Vous banissez rapides du forum ici ! C'est quoi le problème ? la localisation ???

Quand je pense que lorsque mes comments ne lui plaisait pas, l'autre prétextait un proxy. Décidément.

eNervé