samedi 1 septembre 2007

Informations

Toute la journée, le gourou de mixbeat/Coca a continué de faire croire à l'existence de Jean naimar en utilisant des photos volées sur le blog de Patrice L. Prévenu par nos soins, ce dernier a immédiatement réagi en lui demandant de cesser ces agissements. Peine perdue, l'administrateur a censuré ses deux messages et a continué son petit jeu ridicule, jusqu'à 23h30, comme si de rien n'était.

Patrice va nous adresser un communiqué que nous ferons paraître demain.

D'ores et déjà, il nous a confirmé qu'il allait porter plainte contre le gérant de mixbeat, site dont il ignorait totalement l'existence.

Le Comité Anti-Mixbeat, bien entendu, se tient à sa disposition pour l'aider dans ses démarches.

Ce soir, nous constatons que l'administrateur de mixbeat/Coca a entamé une course folle dont on ignore jusqu'où elle le conduira. Il a quasiment interdit ses différents fils de discussion à tout intervenant extérieur. Seuls de rares membres ont pu passer un ou deux messages. Cette stratégie de l'enfermement est révélatrice de la panique qui le gagne progressivement. Pour notre part, nous allons continuer à le harceler, jour après jour, sur tous les terrains. Jusqu'à la victoire finale.

D'autre part, nous avons reçu un message de la soi-disante rentière "Coucou, c'est rentière, vous pouvez me contacter à xxxx Vous êtes formidables, je vous embrasse bien fort." L'un d'entre nous ayant déjà été en contact avec elle nous signale qu'on n'obtiendra, en lui écrivant, que des réponses très succinctes qui ne permettront pas de savoir qui se cache derrière ce pseudonyme. A suivre.

On nous écrit : "Finalement je ne comprend plus rien, entre le mixbeat et l'anti mixbeat on croit assister à des joutes verbales entre petits initiés qui se connaissent fort bien. J'espérais trouver ici une vraie assise de soutien pour faire tomber un site homophobe, antisémite, raciste et ignoble. Mais j'ai peur de tomber dans l'antichambre d'un front ouvert entre initiés."

Loins d'être des initiés, les membres du Comité Anti-Mixbeat sont issus de différents secteurs de la société civile. Toutes générations confondues. Avec un seul but, mettre un terme à la scandaleuse existence de mixbeat. Mais il faut bien connaître l'adversaire pour le combattre. Notre blog est très clair à cet égard. Dans un premier temps, il nous a paru urgent de démontrer, à tous ceux qui continuaient à fréquenter et à alimenter ce forum, son caractère malsain et diffamatoire. Il n'était pas sûr qu'ils en étaient tous convaincus. Dans une seconde étape, nous nous attachons à prouver que ce site est l'oeuvre d'une seule et même personne. Enfin, quand nous aurons établi un recensement de tous les propos qui tombent sous le coup de la loi, que leurs auteurs auront été clairement identifiés, nous interviendrons, par toutes les voies légales, pour faire fermer mixbeat et faire traduire son administrateur devant les tribunaux.

Toutes les contributions sont les bienvenues.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec la personne qui vous écrit.Je souhaite que le but que vous poursuivez soit bien celui que vous annoncez.

Auquel cas, simple remarque de lecteur, on a plus envie de vous suivre quand vous structurez et étayez vos arguments.

Le soutien du blogger inconnu est une première démarche concrète. C'est plus intéressant que de lire le recensement des insultes entre coca et pepsi.

Anonyme a dit…

La démarche peut être louable, à condition de ne pas tomber dans la surenchère vindicative.

Malheureusement toutes les interventions anti-mixbeat ne sont pas égales en qualité, et certains intervenants anti-mixbeat(peut-être de bonne volonté)versent dans les insultes et l'intimidation stérile sur le forum.

Ce n'est pas la meilleure façon de convaincre les hésitants. Même si de plus en plus de membres et de visiteurs(peut-être de bonne volonté, eux aussi)semblent enfin ouvrir les yeux et comprendre qui est qui.

Vive La France a dit…

Si je ne m'abuse, l'Admytho a supprimé le fil Jean Naimar, pris la main dans le sac.